Tente de toit gonflable Quechua. Le plus abordable des camping-cars !

Avec la pandémie, l’engouement pour les camping-cars et vans s’est accéléré. Mais si ces véhicules demeurent trop onéreux, Decathlon propose une tente de toit Quechua au prix de 590 € et serait en pourparlers avec Dacia.

Vous rêvez d’un van aménagé ou d’un camping-car, mais votre banquier n’est pas du même avis ? Il existe une alternative certes moins confortable, mais nettement plus abordable : la tente de toit. Depuis quelque temps, la marque Quechua de Decathlon propose même un modèle baptisé « Van 500 Fresh & Black » au prix très attractif de 590 €. On est loin des 1 549 € minimum demandés par l’italien Autohome, qui équipe notamment la Mini Countryman. En prime, ici, fini la corvée de montage, parfois fastidieuse. Comme le matelas qui est fourni avec, la tente de toit Quechua est en effet gonflable. Une solution dont le constructeur est devenu l’un des spécialistes. Pour faire prendre forme rapidement à votre abri d’un soir, il suffira donc d’une pompe. Attention toutefois : cette dernière n’est pas incluse dans le prix. Il faudra donc penser à l’acheter pour éviter de dormir à la belle étoile.

 

 

Pour les vans… en attendant les voitures ?

L’ensemble, qui pèse un peu plus de 16 kg hors échelle, est conçu pour être transporté directement dans l’habitacle. Grâce à un système d’attaches, la tente n’a pas besoin de barres de toit pour être installée et peut résister à des vents allant jusqu’à 60 km/h. Sa structure intègre deux boudins pour protéger la carrosserie, ainsi qu’un sommier à lattes en bois pour plus de confort. Le pack comprend également un Tarp, sorte d’auvent pour manger à l’abri des intempéries ou du soleil, deux kits de réparation de matelas, ainsi qu’une échelle afin que vous puissiez monter vous coucher en toute sécurité.

tente de toit quechua montage
Le constructeur annonce un temps d’installation et de démontage d’environ 10 minutes grâce à une structure gonflable.
tente de toit quechua auvent
Le pack comprend également un Tarp, sorte d’auvent, ainsi que les mât, haubans et sardines pour le fixer.

Un accessoire d’autant plus indispensable que cette tente est conçue pour être installée sur des fourgons déjà hauts et imposants, tels que les Renault Trafic, Volkswagen Transporter ou Ford Transit. Voilà qui risque d’en refroidir plus d’un. Mais il ne serait pas étonnant que Quechua propose plus tard un modèle adapté à des voitures particulières plus compactes. Après le Dokker de l’équipementier espagnol Camperiz, on verrait bien une telle tente « low cost » sur le toit du nouveau crossover Dacia Jogger par exemple ! Surtout que la Van 500 Fresh & Black arbore un vert évoquant beaucoup la nouvelle identité de la marque roumaine, désormais très portée sur les loisirs de plein air. Selon nos informations, les deux sociétés étudieraient un partenariat.

 

mini autohome
L’équipementier italien Autohome propose une vaste gamme de tentes de toit, notamment pour la Mini Countryman. Mais aucun de ses modèles ne passe sous la barre des 1 500 €.
dacia dokker tente de toit
Le Dacia Dokker Van de l’entreprise espagnole Camperiz peut recevoir une tente de toit moyennant pas moins de 2 635 €. On n’est plus vraiment dans le « low cost » !

Source : www.largus.fr